Bayonne

Les femmes peuvent désormais uriner debout à Bayonne.

La première vespasienne mixte avec un urinoir a fait son apparition depuis jeudi 06 février sur l’avenue de l’ursuya à Bayonne. Positionnée à proximité des terrains de baskets et au bord d’une voie verte, la vespasienne mixte devrait être appréciée par les promeneurs de la zone.

C’est une version inédite, composée d’un urinoir sans eau et d’un distributeur d’urinettes pour femmes qui fonctionne sur panneau solaire. Grâce à ce distributeur les femmes pourront gratuitement, tester les « pisses-debouts ». Vous trouverez par ailleurs tout les accessoires nécessaires pour votre confort mesdames (patère pour le sac, gel hydroalcolique, guide de l’urinette, papier toilette et poubelle). Les portes se verrouillent de l’intérieur.

Enfin, pour les questions techniques, la vespasienne est raccordée au réseau d’assainissement classique. Elle ne nécessite ni arrivée d’eau ni branchement électrique. C’est un modèle complétement autonome. Des lumières se déclenchent la nuit grâce à un détecteur de mouvement.

 

.

.

L’étude de l’espace public consacrée aux mictions fait clairement apparaître un problème d’équité entre les hommes et les femmes. Ces dernières souffrent de lieux en quantité et en qualité pour leurs permettre de se soulager commodément et sainement (loin des microbes). La grande majorité des femmes à qui l’on propose une toilette assise dans les espaces publics ne s’assoient pas dessus de peurs d’attraper des infections et on (les hommes) les comprends aisément.

 

Pourquoi tester le pisse-debout ?

  1. Parce que c’est drôle ! Qui n’a jamais voulu uriner comme les garçons en restant debout sur ses jambes et en visant juste ?
  2. Parce que c’est hygiénique ! Les cuvettes de l’espace publique sont à bannir.  Il faut reconnaitre que nous avons déja testé toutes les astuces pour s’en éloigner le plus possible. La plus répandue reste sans doute la position skieur mais passé un certain âge… c’est plus possible. Il aussi songer aux femmes enceintes, aux personnes agés ou à toutes les femmes qui souffrent de problèmes de hanches, de genoux etc… Celles pour qui ne pas s’asseoir et réussir à tenir en « squat » au dessus d’une cuvette est une vraie victoire.
  3. Parce que c’est pratique ! Plus besoin de se soucier de son sac à main, son manteau ou son écharpe, tout reste en place, il suffit de baisser sa braguette, descendre un peu le pantalon, plaquer l’urinette et hop le tour est joué.

 

Alors mesdames n’hésitez plus, testez !

 

 

Bayonne