Vesbateco

Présentation

« On ne boit que 1% de l’eau qu’on utilise »

VESBATECO est une société spécialisée dans la conception et la fabrication de mobilier urbain de propreté.

Las…de constater le gaspillage d’eau potable dans les usages que notre société a développé, nous avons décidé de nous attaquer en premier au plus ridicule : l’utilisation d’eau potable pour évacuer nos urines. Ces dernières sont d’ores et déjà une ressource transformable en fertilisant bio. Alors même si le chemin de la récupération de nos urines (sans eau, sinon cela ne fonctionnera pas) semble long, des projets fleurissent en ce sens. L’espace public, constamment en évolution et ré- aménageable offre un terrain d’expérimentation fantastique.

Certains chiffres sont édifiants. Nous ne buvons que 1% de l’eau POTABLE que nous utilisons.Les stations d’épurations sont saturées d’eau (à l’origine) potable qui servent à pousser, rincer, évacuer nos déchets et saletés. Ces stations, par moment, n’ont malheureusement pas la capacité à bien traiter ces volumes fluctuant (intempéries, affluence estivale) et sont contraintes et forcées de devoir rejeter dans les cours d’eau et dans nos océans une eau souillée par de nombreuses bactéries. Ces dernières entrainent des problèmes de santé public pour tous les usagers de la mer (baigneurs compris) et des cours d’eau en plus de dégradé faunes et flores les peuplant. Rajoutons à ce désastreux constat que 30% du tarif de l’eau que l’on paye sert à la gestion des eaux usées.

Fort de ces constats, nous avons voulu ajouter notre pierre à l’édifice à la préservation de notre planète en réduisant dans l’espace public l’utilisation d’eau potable pour évacuer nos mictions.

Notre travail c’est d’abord concentré sur la création d’un mobilier urbain de propreté, nommé Ti’Pi. Il a pour vocation de proposer aux citoyen(ne)s un espace revisité faisant la part belle à l’écologie et aux économies. Absence d’eau et d’électricité mais pourtant éclairé grâce à un panneau solaire, une valve astucieuse entraine l’écoulement des mictions et la capture des mauvaises odeurs. On entre dans le Ti’Pi en poussant deux portes battantes de type saloon verrouillables de l’intérieur. Une fois à l’intérieur, seuls les pieds de l’occupant(e) sont visibles pour des raisons d’intimité et de sécurité. Un système de tasseaux agencés en biais indique s’il est occupé sans pour autant apercevoir la personne qui s’y trouve.

En parallèle, nos efforts se sont concentré sur le développement d’un distributeur d’urinette « intelligent » pour notre mobilier et pour tous les lieux publics. Robuste pour luter contre le pillage, temporisé pour ne délivrer qu’une seule urinette par utilisatrice.

Puis nous avons voulu nous attaquer au gaspillage domestique et collectif. Pour cela nous avons imaginé des dispositifs s’installant chez les particuliers tout comme dans les lieux accueillant du public en nombre (établissement scolaire, stades, bars, etc…). Entre esthétisme et lutte contre les dégradations nous faisons disparaître les tuyaux d’évacuation généralement apparents.

A suivre !

Nous développons actuellement un module « roulant » pouvant accueillir 12 personnes pour offrir des solutions complètement autonomes !

ÉCOLOGIQUE

L’écologie commence par l’économie d’eau potable.

ÉCONOMIE

Sans eaux, sans électricité, sans travaux (Ti’Pi)

MOBILE

Systèmes installables en quelques minutes, sans laisser de trace après enlèvement.

MIXTE

Grâce aux urinettes jetables en distribution gratuites dans nos mobiliers.

Ambiance

Habillage et équipement

Un urinoir mixte

Comment ça marche ?

Vidéo d’utilisatrices(teurs) nous confiant leurs témoignages après l’usage des urinettes jetables dans le Ti’Pi. Réalisée au mois d’Aout 2017 dans la ville de Bayonne.

Actualités

Toutes nos infos